SEMAINE
DES ARTS

Bienvenue sur le programme des visites de la Semaine des Arts !

 

Ce parcours hors-les-murs a pour objectif de faire découvrir, ou redécouvrir, les collections des musées parisiens et d’Île-de-France ainsi que les expositions incontournables de la saison.

Ces événements privés et inédits, véritables occasions d’échanges et d’interactions, vous sont proposés grâce aux conservateurs et directeurs des institutions partenaires de Fine Arts Paris & La Biennale. 

Musée Rodin

Visite guidée
de l’exposition
Rêve d’Egypte

Lundi 7 novembre à 09h00

En savoir plus

Visite guidée de L’exposition « Rêve d’Egypte » par Madame Bénédicte Garnier, commissaire de l’exposition.

Vous découvrirez un parcours de plus de 400 objets, tous restaurés pour l’occasion, qui mêle collection et œuvres d’Auguste Rodin, sculptures et dessins, ainsi que des archives et photographies pour mettre en contexte ses « amis de la dernière heure », comme l’artiste aimait à appeler les antiques qu’il chérissait.

L’exposition évoque aussi la résonance de l’art égyptien dans l’œuvre de Rodin, à travers ses recherches sur la représentation du corps humain, la simplification des formes, le fragment ou la monumentalité — ainsi le Monument à Balzac (1898) dont il disait « Le Balzac est le Sphinx de la France ».

Musée de Montmartre

Visite guidée de l’exposition
Fernande Olivier et Pablo Picasso
dans l’intimité du Bateau-Lavoir

Lundi 7 novembre à 10h00

En savoir plus

Visite guidée de l’exposition « Fernande Olivier et Pablo Picasso dans l’intimité du Bateau-Lavoir » par Madame Saskia Ooms, Responsable de la conservation et co-commissaire de l’exposition.

Venez découvrir la première exposition consacrée à cette femme oubliée pourtant témoin intime d’une époque : celle de la bohème montmartoise, celle de l’Art moderne.

Petit Palais

Visite guidée de l’exposition
André Devambez
Vertiges de l’imagination

Mardi 8 novembre à 09h30

En savoir plus

Visite guidée de l’exposition par Maïté Metz, conservatrice du patrimoine, et co-commissaire de l’exposition.

Il s’agit d’une rétrospective inédite consacrée à André Devambez, artiste de la Belle Époque, à la personnalité attachante et à l’humour débridé. Véritable touche-à-tout, à la fois peintre, graveur et illustrateur, il oscille entre des sujets graves et légers.

Le Petit Palais – Musée des Beaux-Arts  de la ville de Paris, remet en lumière cet artiste aujourd’hui méconnu du grand public, mais qui reçut tous les honneurs de son vivant et bénéficia d’une grande renommée.

Musée Rodin de Meudon

Visite guidée de l’atelier
de Meudon

Mardi 8 novembre à 11h00

En savoir plus

Visite guidée de l’atelier de Meudon par Madame Aude Chevalier, attachée de conservation des sculptures.

Le parcours de visite débutera notamment par la villa des Brillants où Rodin vécut les 20 dernières années de sa vie.

Musée des Arts Décoratifs

Visite des nouveaux ateliers
de restauration « mobilier » et « métal »

Mardi 8 novembre à 11h00

En savoir plus

Visite des nouveaux ateliers de restauration « mobilier » et « métal » du musée des Arts Décoratifs au cours de laquelle Madame Catherine Didelot et Monsieur Benoît Jenne, tous deux conservateur-restaurateur au sein du musée, vous présenteront leurs plus belles pièces en cours de restauration.

Musée Jean-Jacques Henner

Visite privée
du musée

Mercredi 9 novembre à 9h30

En savoir plus

Installé dans un hôtel particulier de la Plaine Monceau (jadis la maison-atelier du peintre Guillaume Dubufe dont les traces du décor éclectique sont encore bien visibles), le musée national Jean-Jacques Henner retrace l’itinéraire d’un artiste qui, au début du XXe siècle, était considéré comme l’un des plus importants de son temps.

Peintre et dessinateur, Jean Jacques Henner (1829-1905) a fait carrière de son Alsace natale à Paris, en passant par la Villa Médicis où il a séjourné à la suite de son Prix de Rome.

Une visite privée sera assurée par Maeva Abillard, conservateur du musée. Les visiteurs seront invités à découvrir la personnalité artistique de Jean-Jacques Henner à travers esquisses peintes, études préparatoires et tableaux de Salon. Ces nombreuses œuvres provenant de l’atelier de l’artiste permettent de comprendre comment travaillait un peintre « officiel » dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Musée Condé, Chantilly

Visite guidée de l’exposition
Le duc d’Aumale et Chantilly.
Photographies du XIXe siècle

Mercredi 9 novembre à 10h30

En savoir plus

Visite guidée de l’exposition « Le duc d’Aumale et Chantilly. Photographies du XIXe siècle » & présentation par Mathieu Deldicque, directeur du musée Condé, des portraits redécouverts du duc et de la duchesse d’Aumale par Winterhalter.

– Au cabinet d’arts graphiques du musée Condé : visite guidée de l’exposition « Le duc d’Aumale et Chantilly. Photographies du XIXe siècle », par la commissaire, Nicole Garnier, conservateur général honoraire du patrimoine.

Héritier des Montmorency et des Condé, Henri d’Orléans duc d’Aumale (1822-1897) a hérité à l’âge de huit ans du domaine de Chantilly. A l’instar de la reine Victoria et du prince Albert, le duc d’Aumale s’intéresse à la photographie apparue en 1839 et pose dès 1848 devant les meilleurs photographes du temps, dont son condisciple et ami le vicomte Vigier. Avant de faire reconstruire en 1875 par l’architecte Daumet son château de Chantilly, mutilé depuis la Révolution, il commande une couverture photographique du site au photographe auvergnat Claudius Couton. Après la reconstruction, il confie en 1885 à Alphonse Chalot, un enfant de Chantilly, les prises de vues du château et du parc. Son intérêt pour la photographie naissante lui a fait constituer une collection importante de photographies de Chantilly avant et après sa reconstruction.

– Présentation par Mathieu Deldicque, directeur du musée Condé, des portraits redécouverts du duc et de la duchesse d’Aumale par Winterhalter.

Lors de la dernière étape de la campagne de récolement décennal des peintures, le château de Versailles a mis au jour un Portrait du duc d’Aumale peint par Winterhalter en 1843. Les célébrations du bicentenaire de la naissance de ce prince (1822-2022) ont amené le château de Versailles à proposer le dépôt à Chantilly de cette œuvre inédite. De même, le musée national du château de Compiègne, qui n’exposait plus le Portrait de la duchesse d’Aumale également peint par Winterhalter en 1844, a accepté de renoncer au dépôt de Versailles en faveur du musée Condé. Grâce à la générosité exceptionnelle des Amis du Musée Condé qui financent la restauration de ces deux œuvres dans les ateliers du C2RMF à Versailles puis à Chantilly, en présence du public, le couple princier est réuni au château de Chantilly.

Musée des Arts décoratifs

Visite guidée
sur le thème de l’Art nouveau
.

Mercredi 9 novembre à 14h30

En savoir plus

Visite guidée par Madame Audrey Gay-Mazuel, conservateur du patrimoine.

Le musée des Arts décoratifs conserve le fonds d’objets d’Art nouveau le plus tôt collecté dans les musées français, dès 1889. Rouvertes en juillet dernier, les salles Art nouveau, entièrement repensées, dévoilent désormais quelques 450 oeuvres dont près de la moitié a été sortie des réserves.

Aux côtés des grands noms tels que Gallé, Majorelle et Guimard, figurent les pionniers de l’Art nouveau comme Georges de Feure et Henri Rapin dont des intérieurs sont à présent restitués.

Vitraux, papiers peints, céramiques, verres, émaux, pièces d’orfèvrerie et meubles, rendent compte du renouveau radical des arts décoratifs au tournant du siècle. La spectaculaire galerie 1900, vestige de cette exposition universelle, prolongera la visite autour des trésors Art nouveau du musée des Arts décoratifs.

Musée des Arts Décoratifs

Visite guidée d’une exposition de dessins
inédite, organisée à l’occasion de
Fine Arts Paris & La Biennale

Mercredi 9 novembre à 15h30

En savoir plus

Visite guidée par Madame Astrid Grange, Assistante de conservation au Musée des Arts décoratifs.

Venez découvrir de grands dessins aquarellés, récemment redécouverts, exécutés dans le cadre du concours organisé en 1895 par l’Union centrale des arts décoratifs ou Ucad, aujourd’hui « Les Arts Décoratifs », pour concevoir son pavillon pour l’Exposition universelle de 1900.

L’exposition révèle 25 dessins issus des deux projets primés, le premier signé Georges Rémon et Eugène Morand et le second, Alexandre Sandier.

Le « salon 1900 » ou « salon du Bois », unique vestige remonté en 1905 au musée, est exceptionnellement ouvert au public pendant la durée de cette exposition de dessins inédits organisée à l’occasion du Salon Fine Arts Paris & La Biennale.

Conférence animée par Guy Boyer

« Les enjeux actuels du marché de l’art en galeries »
avec le Syndicat National des Antiquaires
et le Comité professionnel des galeries d’art

Mercredi 9 novembre à 18h30

En savoir plus

Animée par Guy Boyer, directeur de la rédaction de Connaissance des Arts, cette discussion porte sur les enjeux actuels des galeries. 

Elle se tiendra dans la salle de conférences du Musée des Arts Décoratifs(MAD)
111 rue de Rivoli, 75001 Paris

Entrée libre sur réservation en ligne, via la billetterie du musée (lien ci-dessous) ou sur place le jour même dans la limite des places disponibles.
Durée 1h30

Les problématiques liées au marché de l’art ancien, telles que les questions de provenance des objets ou de l’usage de l’ivoire dans la restauration, seront abordées par Anisabelle Berès et Anthony Meyer. 

La compétition galeries/enchères, les relations galeries/musées, le déploiement des galeries en banlieue ou à l’étranger, l’avenir des foires et des salons et le ralentissement du rythme du marché de l’art font partie des grands thèmes abordés par Marion Papillon et Benoît Sapiro. Il s’agira d’une discussion et non d’exposés ex cathedra pour aborder sans langue de bois la situation actuelle du marché de l’art et des galeries en France.

Conférence organisée avec le Syndicat national des Antiquaires et le Comité professionnel des galeries d’art.
Avec Anisabelle Berès et Anthony MeyerMarion Papillon et Benoît Sapiro.

Journée d’études

Questions de style
et décors intérieurs
.

Jeudi 10 novembre de 9h à 18h

En savoir plus

Les reconstitutions d’intérieur n’ont pas seulement concerné l’opéra, le cinéma ou les musées avec des personnages de cire. Elles ont également servi à faire comprendre le mode de vie d’une époque, dans les châteaux et monuments, ou à rendre lisible une histoire des formes dans les musées, en s’appuyant sur la notion de styles, à travers une diversité d’objets.

Dans les intérieurs privés, on a aussi cherché à harmoniser des ensembles incluant parfois des pièces contemporaines ou à recréer plus strictement l’esprit du passé. De récentes expositions ont eu recours à de telles reconstitutions, même en France où les musées sont longtemps restés rétifs à la pratique de la « period room ».

Cette journée d’étude, profitant de la proximité entre le Salon Fine Arts Paris & La Biennale et le musée des Arts décoratifs, questionnera sous différents angles ces reconstitutions, qui mettent en jeu pratiques du collectionnisme ou de la muséographie, culture matérielle, discours intellectuel et habitus social.

Cette rencontre est organisée par Olivier Bonfait et Bénédicte Gady, sous l’égide du Comité français d’histoire de l’art (CFHAl en association avec Fine Art Paris & La Biennale et le MAD.

Programme complet : ici

Château de Fontainebleau

Visite de la restauration des cartons
de Jean-Baptiste Oudry pour la tenture
des Chasses royales de Louis XV

Jeudi 10 novembre à 10h00

En savoir plus

Visite commentée par Oriane Beaufils, conservatrice du patrimoine, de la restauration des cartons de Jean-Baptiste Oudry pour la tenture des Chasses royales de Louis XV.

Peintre de chiens, peintre de chasses, Jean-Baptiste Oudry travailla pendant quinze ans à la création de la tenture dite des Chasses Royales dont les huit cartons préparatoires, chefs d’œuvre de la peinture française du XVIIIe siècle sont conservés au château de Fontainebleau.

Cette visite vous permettra de plonger au cœur de l’atelier aménagé dans le château, en présence de son équipe de restaurateurs. Ils vous feront découvrir l’avancée du chantier des quatre cartons qui seront présentés en 2024, à l’occasion d’une grande exposition consacrée au peintre Jean-Baptiste Oudry.

Sèvres – Manufacture et Musée

Visite guidée
de la Manufacture de porcelaine
de Sèvres

Jeudi 10 novembre à 10h15

En savoir plus

Visite guidée de la Manufacture de porcelaine de Sèvres par Madame Apolline Cade, chargée du développement des publics de Sèvres.

La visite de la Manufacture est l’occasion de découvrir les secrets des ateliers de fabrication et de décoration de la prestigieuse porcelaine de Sèvres. Les artisans d’art présentent leur métier d’exception et montrent l’étendue de leur savoir-faire lors de démonstrations.

Collection privée Émile Hermès

Visite guidée
de la collection
.

Jeudi 10 novembre à 11h00

En savoir plus

Visite guidée de la collection par Mme Menehould de Bazelaire, Directrice du patrimoine culturel.

Cet entrepreneur fervent amateur rassembla sa vie durant une collection singulière d’objets d’art et d’art appliqué, de tableaux et de livres, véritable mémoire du cheval et du voyage, croisant toutes les latitudes et les époques de l’histoire.

Ce cabinet de curiosités célèbre la main de l’artisan et celle de l’artiste au plus près du processus créatif. Dessins, gravures et objets évoquent l’atmosphère des ateliers, lieux où se mêlent subtilement art et savoir-faire pour donner corps à l’imaginaire.

Si la collection de Monsieur Hermès rend hommage au temps des équipages, elle est le reflet de l’histoire d’une maison qui y trouve une source d’inspiration sans cesse renouvelée.

Maison
Victor Hugo

Visite guidée de l’exposition
Louis Boulanger, peintre rêveur

Jeudi 10 novembre à 18h00

En savoir plus

Visite guidée de l’exposition « Louis Boulanger, peintre rêveur » par Madame Olivia Voisin, commissaire scientifique de l’exposition et directrice des musées d’Orléans.

Louis Boulanger est, de tous les peintres du cénacle romantique, le plus proche de Victor Hugo, son amitié avec Alexandre Dumas eut autant de poids dans sa vie. Ses amitiés avec nombre d’artistes et d’écrivains comme Balzac qui lui dédie La Femme de trente ans… sa complicité avec des peintres comme les frères Devéria, Alexandre Colin, Eugène Giraud… en font un personnage central de l’époque. Par le grand succès qu’obtient son Mazeppa (Musée des Beaux-Arts de Rouen), au salon de 1827, il devient l’un des points de mire de sa génération, et on le désigne souvent comme « le peintre du Mazeppa ».

Pourtant son œuvre est riche et diverse. Chantre du romantisme, Boulanger en explore tout le spectre depuis les visions frénétiques et violentes jusqu’aux sujets littéraires plus légers. Il aborde toutes les techniques, donnant ses lettres de noblesse à la toute neuve lithographie et donne une puissance monumentale à l’aquarelle dont la mode vient d’Angleterre. Il est le premier à dessiner des costumes de théâtre et contribue ainsi à créer l’identité visuelle du drame romantique.

Sèvres – Manufacture et Musée
nationaux

Visite guidée de l’exposition
Formes vivantes

Samedi 12 novembre à 14h00

En savoir plus

Visite d’une heure trente de l’exposition « Formes vivantes » menée par un guide-conférencier du Musée national de céramique de Sèvres.

Cette exposition s’attache à la représentation du vivant dans l’art de la céramique. Son parcours, de la Renaissance à nos jours, est rythmé par un dialogue entre arts et sciences.

Durée : 1h30

Newsletter

Restez informés de l’actualité de Fine Arts Paris & La Biennale
en vous abonnant à notre newsletter

1 – Fragment de statue royale, torse de Nectanebo I Co.1420 © agence photographique du musée Rodin – Pauline Hisbacq
3 – Pavillon Faubourg Saint Germain © Jérôme Galland
4 – Appartement privé avec la fresque de Vincent Darré © Matthieu Salvaing
5 – Scénographie de l’exposition Le Chic ! © Mobilier national, Isabelle Bideau16
6 – Villa des Brillants à Meudon © agence photographique du musée Rodin – Jérome Manoukian
8 – Appartement privé de Walbaum © Manolo Mylonas
9 – Cheval blanc © Alexandre Tabaste
10 – Musée national Jean-Jacques Henner, Vue du salon rouge © Hartl-Meyer
12 – Collection Émile Hermès. Crédit photo : Nathalie Baetens – Tous droits réservés
13 – Van Cleef & Arpels © Jessica Kia Studio & Clément Barzucchea
15 – MAD: – Salon du bois : Georges Hœntschel (1855-1915)- Paris, 1900- Platane d’Algérie, verre, laiton ; tenture en soie dessinée par Adrien Karbowsky (1855-1945) et réalisée par la maison Le Borgne ; peinture L’Île heureuse d’Albert Besnard (1849-1934) – H. 7,12 ; L. 14,3 ; l. 6 m – Achat, 1900 – Inv. 9403 A-G © MAD, Paris / photo : Philippe Chancel
17 – Cabinet Curiosité © Barnabé Moinard-Fondation des Artistes
19 – Visuel : Atelier de peinture de la Manufacture de Sèvres -Sèvres – Manufacture et Musée nationaux / Sophie Zénon
22 – Archives nationales / Nicolas Cantin – Nicolas Dion.
25 – Visuel : Blue Flow n°4 de Claire Lindner RMN-Grand Palais (Limoges, musée national Adrien Dubouché) / Mathieu Rabeau

Exposants

Semaine des Arts

Newsletter

Billetterie